Offrez-vous l'histoire d'une vie

Livres

Parce que les paroles s’envolent, les brouillons s’accumulent, qu’il est délicat de faire un tri dans des souvenirs épars et de ne pas se noyer dans les détails. Parce qu’il est difficile d’avoir seul assez de recul, de temps ou de patience, ensemble nous allons raconter cette histoire.

Version longue
Elle prendra la forme d'un récit qui dévoilera l’histoire de toute une vie, qui rendra un hommage, qui sera le témoin d’une époque, qui portera la mémoire d'un lieu, qui mettra en avant des engagements, un cheminement artistique ou professionnel.
Un livre-biographie à s'offrir ou à donner en cadeau.

Version courte
Elle éclairera un épisode spécifique, qu'il s'agisse d'une rencontre, d'un anniversaire, d'un voyage, d'une naissance ou d'une création.
Un livre-événement dans un format plus léger, à s'offrir ou à donner en cadeau.

Comment allons-nous raconter cette histoire ?

Une première rencontre gratuite
Elle permettra de faire connaissance et d'évoquer ensemble le contenu du livre (version longue ou version courte). Elle est sans engagement et amorcera une relation de confiance de qualité, indispensable au succès de l'écriture.

Les entretiens suivants
Sur la base moyenne de 10 entretiens pour la version longue et de 3 entretiens pour la version courte, La personne concernée nous racontera son histoire et nous enregistrerons ses émotions et les événements qui ont jalonné sa vie. Cependant comme chaque cas est singulier, il est possible d'écrire de véritables histoires dans un temps plus court.

Au fur et à mesure, nous construirons la trame du récit, et la lui ferons parvenir. Il lui sera alors possible de suggérer d'éventuels rajouts, suppressions ou modifications. Après validation définitive, nous choisirons ensemble les photographies, les extraits de correspondances, les cartes, les dessins ou les coupures de journaux qui agrémenteront ce livre.

4 exemplaires offerts
Le texte final sera corrigé par une secrétaire d’édition avant d’être envoyé à l’imprimerie. La personne concernée recevra alors 4 ouvrages finalisés, mais elle aura la possibilité de commander autant d'exemplaires supplémentaires que souhaités sans qu'aucune commission ne soit prise sur ce travail de reproduction (C/F page : Tarifs).

Combien de temps cela prendra-t-il ?

Nous nous retrouverons pour des séances d’une heure minimum, selon un calendrier à établir. Le travail d’écriture, de mise en page et de réalisation s’échelonnera - entre le premier rendez-vous et l'impression définitive des ouvrages - sur 6 mois environ pour la version longue ou 3 mois pour la version courte (à moins d'un degré d'urgence plus important de votre côté).

Où allons-nous nous rencontrer ?

L'auteur se déplacera, dans la France entière, gratuitement dans un rayon de 30 kilomètres de son domicile (Paris région Nord, Aix en Provence région Sud Est et Pau région Sud Ouest) avec défraiement au-delà. Dès lors pour les voyages lointains, les rencontres seront regroupées afin d’optimiser les déplacements.

Quelques extraits pour donner à lire la singularité de chaque récit

Au détour de mes rêves
"Puis comme une réalité trop longtemps contenue, un fou-rire me prit qui déclencha immédiatement l’hilarité générale. Encouragée par les rires audacieux de toutes les Sabines, les Madeleines et les Maries de mon entourage, je venais de défier l’autorité. Sœur Thérèse un instant pétrifiée, me fit renvoyer de l’établissement deux jours plus tard. Je sus très vite et pour toujours que ce fou-rire salvateur allait m’aider à me réhabiliter […]".Lucienne Santerre

La brume en héritage
"Elle avait repassé à trois reprises les plis de sa robe légère, vérifié encore et encore la rosette de ses lacets et déplié, replié frénétiquement le papier argenté dans lequel elle avait glissé la tranche de lard et le morceau de pain à peine rassis. Elle s’était levée deux heures trop tôt, avait laissé passer trois trains aux destinations inconnues avant de monter dans le sien en prenant soin de bien caler sa petite valise en carton sur la galerie de fer gris […]".Marie Sanpan

Entre gens de l’eau douce
"Chaque dimanche matin il criait mon nom de sa voix mal rasée. J’attendais d'abord le bruit du moulin à café puis l’odeur du café pour me lever. Je glissais un baiser furtif sur la douce joue de ma mère, avant de me caler dans les pas de mon père déjà en partance. Au détour du village, le carillon de huit heures retentissait, le temps était en suspens. De son gros mouchoir à carreaux il épongeait la sueur d’août qui perlait à son front, pendant que j’adressais un regard fier à nos cannes… offertes à tous les espoirs de pêche les plus fous […]".Paul Escalère